4 pièges pour les managers

4 pièges pour les managers
Quelles erreurs fréquentes vaut-il mieux éviter quand on est manager ? Zoom sur 4 pièges à éviter et comment faire les choses correctement.

Se plaindre de ses supérieurs : un sujet de conversation populaire auprès de beaucoup de gens. Mais pourquoi donc ? On constate bien trop souvent qu’être spécialiste dans son domaine ne signifie pas pour autant être doué(e) pour diriger. Bonne nouvelle : diriger, cela s’apprend ! Zoom sur 4 erreurs fréquentes et ce que l’on peut faire mieux quand on est manager.

Ne penser qu’à votre propre carrière

Un chef d’équipe s’affirme vis-à-vis de son supérieur et de la haute direction. Ses relations avec ces personnes sont importantes pour qu’il puisse encore faire évoluer sa carrière. Cependant, l’obtention de bons résultats repose davantage sur les rapports entre le chef et les membres de l’équipe. Si vous employez tout votre temps et votre énergie à faire plaisir à votre propre supérieur, vous risquez de priver votre équipe d’un accompagnement et un soutien suffisants.

Ne vous intéresser qu’à vos tâches et objectifs propre

Présentations et réunions, élaboration de rapports, ressources humaines… Vous avez beaucoup à faire. Vous devez donc veiller à ne pas vous concentrer sur les mauvaises tâches. À cet égard, vous devez savoir quelle est la valeur ajoutée de votre rôle. Vos propres priorités sont peut‑être claires à vos yeux, mais celles-ci ne s’alignent pas forcément avec ce qui est important pour votre équipe. Aussi, entamez le dialogue, tant avec votre supérieur qu’avec votre équipe. Si vous avez une vue d’ensemble claire, il sera plus facile de refuser des demandes ou tâches moins pertinentes pour votre fonction.

Ne pas évoluer en tant que manager

Travailler dur ouvre la porte à des promotions : le meilleur de l’équipe devient manager. Souvent, cependant, ces personnes ne sont pas suffisamment équipées pour endosser une fonction dirigeante. Elles continuent simplement à faire ce pour quoi elles sont douées et relèguent leur équipe à la seconde place. La même chose peut se produire lorsqu’un manager prend du galon ; pourtant, diriger une équipe de dirigeants est très différent de diriger une équipe de spécialistes. Il est donc important d’évoluer avec votre fonction.

Rester vous-même sans tenir compte des autres

Votre personnalité n’est ni meilleure, ni pire que celle d’un autre, mais votre comportement a bel et bien un impact. Certains persistent à ne pas mâcher leurs mots ou à dominer lors des réunions, simplement parce que c’est comme cela qu’ils sont. En tant que manager, cependant, il est important de faire preuve d’introspection. Vous pourrez ainsi adapter stratégiquement votre comportement à la situation.

Alors qu’est-ce qui fait de vous un bon manager ?

Un manager efficace bâtit une équipe performante. Il stimule les performances de son équipe tout en gardant à l’esprit la stratégie et la culture de l’entreprise. Vous doutez encore ? Demandez du feedback ! C’est aussi en parlant de son comportement que l’on se motive à le changer. Un bon manager sait trouver l’équilibre entre être stratégique et opérationnel, mais aussi entre diriger et faciliter.

Source : hrpraktijk.nl

Envie d’en savoir plus ?

Vous allez prochainement endosser votre première fonction dirigeante ou souhaitez simplement devenir un meilleur manager ? Réalisez vos objectifs grâce à la formation People management : formation au leadership.

Auteur

Audrey Van den Bempt est Product Manager des formations et des conférences dans le domaine de la sécurité, environnement et qualité et de la gestion des ressources humaines. Elle suit de près les tendances et les évolutions en la matière et conçoit sur cette base des formations axées sur la pratique, qui répondent aux besoins actuels des professionnels des RH et du HSE.

Lire aussi

Nieuws per domein

Les plus lus

Let's connect