Votre corps en dit plus que mille paroles

by Tomek Joos
Votre corps en dix plus que mille paroles

On n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression. Au bout de 20 secondes, votre interlocuteur s’est déjà fait une opinion sur vous. Et ce, même si vous n’avez pas dit un mot… Le psychologue comportementaliste André Jacques explique l’importance d’une communication non verbale forte.

 

La première impression reste

« Lors d’une première rencontre, vous n’avez besoin que de 10 à 20 secondes pour vous faire une opinion sur la personne en face de vous. C’est inévitable, et nous n’en avons d’ailleurs pas toujours conscience », explique André Jacques. « Et c’est justement cette première impression qui reste. Naturellement, on peut affiner cette impression par la suite, mais on ne pourra plus en changer. »

Cela vous semble un peu réducteur ? Une étude de l’université de Princeton a même révélé qu’il nous fallait encore moins de temps. En un dixième de seconde seulement, on peut voir au visage d’une autre personne s’il s’agit de quelqu’un de fiable, d’attirant, de sympathique ou d’agressif.

 

Savoir décrypter le langage corporel pour survivre

Le fait que nous nous fassions une opinion si vite n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Détecter rapidement le danger et y réagir sont des réflexes naturels.

« C’est notre cerveau reptilien qui domine lors de la première impression, et ce cerveau ne connaît aucune nuance : c’est noir ou blanc, bon ou mauvais. Nous devons être en mesure de décider au plus vite de si nous sommes en présence d’un ami ou d’un ennemi », précise André Jacques. « Ce choix se base presque entièrement sur le langage corporel et l’expression faciale. Ce n’est qu’après cette analyse que le cerveau commence à écouter la voix. »

« En vérité, les paroles prononcées ne jouent pas un rôle si important dans une présentation. Notre jugement se base sur des stimuli visuels et sur l’intonation et le timbre de la voix. Souvenez-vous d’une première rencontre. Arrivez-vous encore à vous rappeler sur quoi portait la conversation ? Ou bien vous rappelez‑vous surtout à quoi l’autre personne ressemblait et si elle semblait amicale, joviale ou arrogante à la voix ? »

 

Présentez-vous avec assurance

Naturellement, il n’est pas toujours évident de faire une bonne première impression. Si vous êtes nerveux(-se), cela se lira sur votre visage, alors que c’est la première chose que l’autre personne regardera.

André Jacques : « Un sourire est le premier signal positif et le plus important. Mais il doit être sincère, et ce n’est pas toujours facile, surtout si vous êtes tendu(e). Heureusement, nous avons une autre manière, inconsciente, d’accueillir quelqu’un de façon positive : nous haussons les sourcils. Dans toutes les cultures, ceci à la même signification : une salutation amicale, à une distance raisonnable. »

Le contact visuel fait ensuite le lien vers la conversation elle-même. Ce n’est qu’après tout cela que nous observons tout le corps de notre interlocuteur.

 

Comment faire une bonne première impression ?

Faire bonne impression dépend pour une grande part de facteurs subjectifs. Vous pouvez cependant faire vous-même en sorte de réussir votre entrée.

1. N’évitez pas le regard de l’autre, même si vous êtes gêné(e).

2. Serrez la main de la personne que vous saluez. Ce contact physique donnera de vous une impression positive. Une bonne poignée de main doit être courte et ferme.

3. Prévoyez une brève phrase d’introductionpour éviter d’hésiter et de bégayer pendant les premières secondes de la conversation.

4. Parlez avec les mains (sans exagérer). Cet automatisme fera venir les mots plus facilement et vous permettra de vous exprimer avec davantage de fluidité.

5. Évitez les détails négatifs : des ongles rongés, un parfum trop fort, des chaussures sales ou usées…

La première impression est passée ? La communication non verbale peut désormais se faire de façon essentiellement automatique, mais il peut être intéressant de garder conscience de son langage corporel. Vous pourrez ainsi essayer de le maîtriser un peu et faire d’autres rencontres en toute confiance.

 

Envie d’en savoir plus ?

Vous ne pensez pas avoir toutes les cartes en main pour faire une première impression optimale ? Inscrivez-vous à notre formation ‘Déchiffrez les codes du langage corporel’.

 

Biografie

André Jacques est psychologue comportementaliste, formateur et coach en communication non verbale, gestion de conflits, motivation d’équipe et assertivité.

 

 

Source : Plus Magazine

Également intéressant pour vous