Start to Coach !

by Katelijne Rotsaert

Vous voulez aider un collègue, mais vous ne voyez aucun progrès malgré vos nombreuses tentatives pour transmettre vos conseils et votre expérience. Cela vous décourage, mais que pouvez-vous faire d’autre ? Arrêtez de donner des conseils et devenez coach !

Vous reconnaissez ces situations ?

  • Votre collègue affirme qu’il a bien compris cette fois-ci. Mais à chaque fois, il se retrouve coincé et doit reposer les mêmes questions au helpdesk IT.
  • Bien qu’il soit très motivé pour obtenir ce projet, votre jeune collègue ambitieux vous présente de nouveau un business case incomplet. Pourtant, vous lui avez déjà donné plusieurs fois des explications sur le volet financier.
  • En tant que collaborateur RH, vous lui avez déjà souvent conseillé de s’y prendre autrement. Mais cette manager persiste à utiliser des techniques de micromanagement, même si elle affirme vouloir diriger en s’appuyant sur la confiance.
  • Votre fils adolescent n’a toujours pas commencé à rédiger son travail de fin d’année, même s’il a apparemment rassemblé toute la documentation dont il a besoin.

Que vous soyez business partner, conseiller, assistant ou collègue, vous reconnaissez certainement ce sentiment d’impuissance. Vous voulez aider quelqu’un, mais la personne ne progresse pas malgré vos nombreuses tentatives pour transmettre vos connaissances et votre expérience.

Einstein a dit un jour que la folie, c’est de faire tout le temps la même chose et de s’attendre à un résultat différent. Mais que pouvez-vous alors faire d’autre ?

Start to Coach !

Communiquer en coachant est une autre manière de soutenir et d’aider les autres.

  • Arrêtez de donner des conseils
    Résistez à la tentation de dire comment vous aborderiez le « problème ». Arrêtez de dire comment les choses fonctionnent pour vous.
  • Soyez curieux
    Au lieu de cela, nouez un dialogue et intéressez-vous à la façon de penser et à la personnalité de l’autre.
  • Posez des questions qui poussent à réfléchir
    Lorsque vous posez des questions qui poussent à réfléchir, votre interlocuteur apprend quelque chose sur lui-même et sa façon d’agir. Il découvrira peut-être les idées et les convictions qui l’empêchent (inconsciemment) de réaliser ses projets. Posez des questions qui poussent l’autre à réfléchir aux choses qu’il sait déjà, mais qu’il n’utilise pas encore consciemment dans cette situation.

Mettez de côté votre jugement, votre avis et vos conseils

Ce type de conversation demande une attitude différente des réactions naturelles que nous avons vis-à-vis de nos collègues, clients ou amis lorsqu’ils nous font part de leurs plaintes, de leurs projets et de leurs souhaits, tantôt sur demande, tantôt spontanément. Voici comment nous réagissons instinctivement :

  • « J’ai déjà été confronté à cette situation et voici ce que j’ai fait à l’époque… »
  • « Ce n’est pas si difficile… à ta place, je… »
  • « Oui, je comprends, c’est partout pareil… »

De par son attitude, le coach montre clairement à son interlocuteur qu’il est responsable du changement et des progrès qu’il vise. Pour ce faire, il convient de poser des questions destinées à guider l’interlocuteur, comme :

  • « Qu’est-ce qui te dérange le plus dans cette situation ? »
  • « Comment pourrais-tu y remédier ? »
  • « Qu’as-tu déjà essayé de faire pour changer les choses ? »

Nouveau rôle

En tant que « coach », vous partez du principe que les gens peuvent apprendre sans cesse et ont de nombreuses possibilités pour atteindre les objectifs qui sont importants à leurs yeux. Par conséquent, vous les aidez autrement : par votre volonté de les comprendre, par votre présence attentive et par le courage dont vous faites preuve en osant dire les choses importantes.

Ce rôle et cette nouvelle manière de communiquer vous aideront à faire un meilleur diagnostic, à apporter quelque chose à vos collègues au sujet de votre spécialité, à jouer un rôle de conseiller « sur mesure », etc.

Envie de développer vos compétences de coach ? 
Dans ce cas, la formation de 2 jours Les Outils du Manager Coach est un bon début...

 

Également intéressant pour vous