Une introduction structurelle du travail hybride pour un environnement de travail à l’épreuve du temps

Une introduction structurelle du travail hybride pour un environnement de travail à l’épreuve du temps
Saviez-vous que seuls 7 % des employés belges souhaitent retourner au bureau à plein temps ? Voici quelques conseils pour adopter une approche stratégique du travail hybride en tant que chef d’entreprise, manager RH ou facility manager.

Après une longue période de télétravail, tout le monde parle désormais du retour au bureau. Il est cependant toujours sous-entendu que ce retour implique un grand changement, que l’environnement de travail doit être réagencé en fonction du travail hybride. Microsoft a d’ailleurs baptisé ce phénomène, de façon un peu théâtrale, le ‘Great Reshuffle’. Pourquoi le travail hybride est-il le sujet favori de tout le monde ? Et comment l’intégrer de façon stratégique et concrète lorsqu’on est chef d’entreprise, manager RH ou facility manager ? Voici quelques conseils et idées.

Pourquoi vous devez introduire le travail hybride de façon structurelle

Le réflexe de certains chefs d’entreprise à la fin du télétravail obligatoire a été de revenir à la politique pré-COVID. L’objectif : que le plus de collaborateurs possible retournent au bureau pour un maximum de jours hebdomadaires. Pourtant, cela ne correspond pas à ce que souhaitent ces derniers.

Une récente enquête d’Acerta a révélé que plus de 70 % des répondants souhaitaient un régime de travail combinant présence au bureau et télétravail. Seuls 7 % d’entre eux ont opté pour un retour au bureau à plein temps !

Refuser d’incorporer le travail hybride est une erreur stratégique, précisément car les entreprises proposant le télétravail dans leur politique se créent un avantage concurrentiel dans le paysage actuel. Proposer le télétravail de façon structurelle est bon pour l’employer branding, cela montre que vous vous intéressez aux préoccupations du collaborateur moyen. Le télétravail favorise la persévérance et attire également de nouveaux talents.

Ne tenez pas compte des divergences générationnelles

Le travail hybride ne concerne pas uniquement les talents les plus jeunes. Selon des études, la génération X et les baby-boomers attachent eux aussi une importance croissante à la flexibilité et à l’équilibre entre travail et vie privée. Dans une étude menée par Microsoft, par exemple, plus de 53 % des répondants issus de la génération X et du baby-boom ont indiqué avoir aujourd’hui plus tendance à prioriser leur famille et leur santé plutôt que leur travail par rapport à avant la pandémie. 35 % d’entre eux envisagent en outre de changer de métier pour intégrer un environnement de travail qui leur offrirait davantage d’options hybrides. Si c’est moins que pour la génération Z et les milléniaux, dont plus de la moitié envisagent de changer d’emploi, cela montre tout de même une évolution. Il est donc important de suivre la tendance et d’opérer des changements structurels pour permettre le travail hybride, même pour les entreprises nécessitant moins de profils jeunes.

3 conseils pour introduire structurellement le travail hybride

Proposer le travail hybride est une chose ; le rentabiliser en est une autre. Les chefs d’entreprise s’inquiètent, à juste titre, des effets du travail hybride sur la productivité et la cohésion du lieu de travail. Si, d’une part, les études indiquent que le télétravail favorise la productivité de manière générale, elles montrent également d’autre part qu’il peut affecter négativement la cohésion, ce qui peut à son tour présenter un nouveau risque pour la productivité sur le long terme. Pour n’avoir que les effets positifs du travail hybride, vous devrez l’implémenter de façon structurelle. Cela signifie ne pas simplement le proposer en option, mais également y adapter votre politique et vos espaces de travail. Voici quelques conseils de base à cet effet.

1. Offrez de la flexibilité à vos employés

Une information intéressante fournie par l’enquête d’Acerta : deux tiers des répondants préfèrent opter pour une version non réglementée du travail hybride. Cela signifie qu'ils peuvent décider eux-mêmes quel jour nécessite une présence au bureau ou non. Cette flexibilité est importante pour les employés, qui attendent donc des managers qu'ils leur accordent cette confiance. C'est un acte de foi nécessaire pour les dirigeants.

2. Favorisez la cohésion entre vos employés

L’étude de Microsoft indique que 43 % des dirigeants considèrent le maintien des relations internes comme le plus grand défi posé par le travail hybride. Il est donc important de trouver des moyens de favoriser la cohésion entre collègues. Le plus facile, au niveau structurel, est d’introduire un nombre minimum de jours au bureau, par exemple 2 ou 3 par semaine, et le reste en télétravail. Vous pouvez également inciter vos collaborateurs à venir au bureau en organisant des événements sociaux ou en rendant les espaces de bureaux plus attrayants à l’aide d’espaces de coworking ou de tranquillité, ou même d’espaces de pratique sportive.

3. Entamez le dialogue avec vos collaborateurs

Ne fixez jamais de règles descendantes pour le travail hybride. En effet, les employés qui ne sont pas autorisés à travailler à domicile aussi longtemps qu'ils le souhaitent ont 44 % de chances supplémentaires de s'épuiser. Telle est la conclusion d'une étude de Securex. Mieux vaut donc passer ce genre d’accords en concertation. Ceci renforcera en outre l’implication de vos employés, qui se sentiront compris et écoutés. Ne partez quoi qu’il en soit pas du principe que le travail hybride réduira l’implication ; votre comportement de chef d’entreprise vis‑à‑vis de vos employés est bien plus déterminant à cet égard. Securex est par exemple parvenu à la conclusion que les employés qui ont un supérieur envahissant, travaillaient mieux et étaient plus motivés lorsqu’ils étaient en télétravail obligatoire, et donc moins contrôlés. Il s’agit donc d’écouter et de lâcher prise.

Sources : microsoft.com, vrt.be, tijd.be

Envie d’en savoir plus ?

Certains outils peuvent vous aider, en tant que chef d’entreprise, manager RH ou facility manager, à adapter vos protocoles à la méthode hybride et à la mettre en œuvre dans la pratique. Nous vous proposons différentes formations pour vous aider à mettre en place un plan de gestion du changement.

La formation Développement stratégique du lieu de travail vous apprendra à réaménager votre environnement de travail pour l’adapter à la nouvelle manière de travailler et le rendre plus évolutif. Envie d’optimiser encore votre gestion RH ? C’est possible grâce à nos formations RH. Ou d’adopter le point de vue d’un facility manager ? Dans ce cas, suivez la formation sur plusieurs jours Facility management de A à Z. Franchissez le pas vers l’espace de travail du futur à l’aide de conseils pratiques sur mesure.

Formations d'été

Retournez au travail avec plein de nouvelles connaissances professionnelles (et des AirPods*) grâce à une de nos nombreuses formations d'été. Réservez vite votre formation!

Lire aussi

Nieuws per domein

Les plus lus

Let's connect