Comment établir le bilan de votre entreprise ?

Comment établir le bilan de votre entreprise ?

Le bilan est incontournable en matière de comptabilité. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Pour résumer, il s’agit d’une synthèse listant tous les avoirs et les dettes d’une entreprise. Bien sûr, celle‑ci change chaque jour ; le bilan est donc toujours un instantané. Ce résumé vous aidera à vous y retrouver plus facilement.

Débit

Le bilan se compose de deux colonnes. Vous avez d’une part les débits, également nommés actifs. Cette colonne liste vos avoirs. On y trouve tout d’abord vos actifs immobilisés : l’ensemble des bâtiments, machines, véhicules et autres moyens que vous utilisez pendant plusieurs années. S’y trouvent ensuite les actifs circulants, dont font partie, par exemple, le stock et les débiteurs, qui ont reçu une facture de votre entreprise mais ne l’ont pas encore réglée. Les actifs circulants sont donc des éléments qui vous rapporteront de l’argent dans l’année. Enfin, les actifs liquides font également partie des débits. Il s’agit de toute votre trésorerie et tout l’argent présent sur vos comptes bancaires.

Crédit

La seconde colonne est celle des crédits, ou passifs. Elle récapitule votre patrimoine. Tout d’abord, faites‑y figurer votre patrimoine propre, c’est-à-dire tout l’argent que vous avez investi dans votre entreprise en tant qu’entrepreneur. Listez ensuite les capitaux empruntés à long terme. Il s’agit des emprunts d’une durée supérieure à un an, comme par exemple une hypothèque ou un crédit bancaire. Les capitaux empruntés à court terme sont le dernier élément à lister dans les crédits. Il s’agit de crédits d’une durée inférieure à un an, comme par exemple un découvert de votre compte propre. Les créditeurs, les personnes que vous devez encore payer, y reçoivent une place. Le bilan peut donc changer quotidiennement, mais le plus important est que votre colonne débit et votre colonne crédit correspondent toujours et s’équilibrent. D’où le nom de bilan.

Balance des mutations

Il n’est cependant pas nécessaire d’ajuster le bilan chaque jour. Vous vous retrouveriez rapidement dépassé. Une solution à ce problème est la balance des mutations, qui vous permet de suivre les changements intermédiaires. Établissez par exemple chaque mois une liste de vos dépenses. Si vous achetez du stock avec votre trésorerie, notez un montant négatif pour la trésorerie et le même montant positif pour le stock. Si vous obtenez le même résultat pour chacun de ces deux postes en effectuant la somme, c’est que tout va bien. Les coûts d’exploitation, comme le loyer et les coûts énergétiques, feront par exemple en sorte que le même montant négatif apparaisse des deux côtés, car vous devrez également déduire ces coûts de votre patrimoine propre.

Envie d’en savoir plus ?

Vous souhaitez apprendre à interpréter le bilan de votre entreprise afin d’en tirer les bonnes conclusions ? La formation Comment lire et interpréter un bilan ? est faite pour vous !

Également intéressant pour vous