Treasury Management : la rupture technologique est en marche

by NCOI Learning Team

Pour Jean-Claude Jossart, formateur de Kluwer, le métier de gestionnaire de trésorerie s’est considérablement transformé en une dizaine d’années. Et dans cette perspective, la formation continue n’a jamais été aussi indispensable.

 

La gestion de trésorerie, surtout quand elle se déploie à l’international, est une activité qui a subi des évolutions radicales ces dernières années. “Dans un passé récent, le gestionnaire de trésorerie était un simple cash manager” explique Jean-Claude Jossart, expert en Treasury Management. “Il avait comme vocation de se focaliser sur les paiements de l’entreprise et sur la perception des créances. Aujourd’hui, il est confronté à des problèmes beaucoup plus complexes.” En réalité, Jean-Claude Jossart estime qu’il est devenu le bras droit du CFO : il s’implique davantage dans les fusions et acquisitions, la protection des risques de l’entreprise, la mutation technologique et la stratégie globale. “Même si la responsabilité ultime repose toujours sur les épaules du CFO.”

 

La crise de 2008

Mais comment cette mutation s’explique-t-elle ? “De nouveaux outils ont été mis en œuvre, comme entre autres, SEPA qui doit connaître des évolutions cette année, Bâle III couvrant les règles de solvabilité appliquées aux banques, règles qui ont un coût qu’elles répercutent sur leurs clients. Le gestionnaire de trésorerie est forcé d’en tenir compte.”

Plus fondamentalement, selon Jean-Claude Jossart, la crise financière de 2008 a tout bouleversé. “Ainsi, le règlement européen sur les produits dérivés négociés de gré-à-gré EMIR impose le suivi et un reporting précis de ce type d’opérations, ce qui a des conséquences importantes sur le travail des trésoriers. En fait, les régulateurs nationaux et internationaux ont défini de nombreuses nouvelles règles qui alourdissent les tâches des entreprises en la matière. Tout le défi des trésoriers est désormais de les intégrer dans leur organisation.”

 

Aujourd’hui, le gestionnaire de trésorerie est confronté à des problèmes de plus plus complexes.

Jean-Claude Jossart

 

Normes comptables

Les exigences en matière de reporting se sont également durcies. “Traditionnellement, le treasury manager se chargeait des relations avec les banques, couvrait les opérations de change et de taux d’intérêt… Son intervention dans la conduite des risques de l’entreprise restait limitée. Aujourd’hui, il devient responsable de la gestion globale des risques financiers. On lui demande également de s’occuper des assurances et des pensions, de l’application des normes imposées par les régulateurs, de l’actualisation technologique, d’appréhender ce qui pourrait être externalisé, de la centralisation des décisions, des aspects fiscaux propres à la trésorerie en matière de cash-pooling et de  BEPS, et tout ceci dans un contexte de réduction des coûts. De plus, il doit le faire dans un cadre comptable beaucoup plus strict. À cet égard, la prochaine entrée en vigueur de la norme IFRS 9 induit de nombreuses modifications du point de vue comptable. On assiste donc globalement à une véritable mutation.”

 

Les FinTech modifient la chaîne de valeur du système bancaire.

Jean-Claude Jossart

 

Ruptures technologiques

Bien sûr, le trésorier est assisté par un ensemble d’outils technologiques tels les TMS et TRMS. “Ici aussi, le paysage se complexifie. À côté des fournisseurs de logiciels classiques, on voit apparaître des opérateurs innovants, les FinTech. Ces start-ups transforment les métiers de la finance. Elles ne se contentent pas d’offrir de simples services financiers, elles modifient la chaîne de valeur du système bancaire. Elles se focalisent par exemple sur la gestion d’actifs ou les paiements internationaux. Sans oublier toutes les formules de crowdfunding. Les gestionnaires de trésorerie ont donc devant eux toute un ensemble de nouveaux instruments. À charge pour eux d’identifier ceux qui leur serviront le plus.” Le trésorier doit également affiner ses connaissances en IT pour intégrer et bâtir les interfaces nécessaires entre ses outils de gestion et l’ERP de l’entreprise. On le voit, pour un Treasury Manager, la formation permanente est devenue une nécessité.

 

Vous souhaitez de plus amples informations ?

Consultez la description de la formation organisée par Kluwer : The essentials of International Treasury Management.

 

 

Managing-Director de Finbrain ITC, sprl et de Finbrain-Luxembourg, sàrl, Jean-Claude Jossart est spécialisé en corporate finance, en trésorerie internationale, en gestion des risques, en stratégie et en gouvernance. Il est notamment en charge du programme international en ingénierie financière à l’ICHEC, en Gestion de Trésorerie Internationale pour EuroFinance et assure des formations en Treasury Management pour Kluwer.

 

 

Également intéressant pour vous