Les futurs défis du contrôleur

Les futurs défis du contrôleur
À l’avenir, la description de fonction d’un contrôleur ne se limitera plus aux éléments financiers. Comment vous préparez-vous à cela ? Aperçu de certains défis et des solutions possibles.

Vous avez peut-être déjà remarqué que votre métier de contrôleur s’élargit. Vos tâches ne se limitent plus à des éléments financiers et il en sera de plus en plus ainsi. Mieux vaut donc vous y préparer. Pour vous y aider, nous avons répertorié les tendances, les défis et les solutions possibles.

Tendances

Les organisations deviennent si complexes qu’un seul contrôleur ne peut plus garder une vue d’ensemble complète. Dès lors, la confiance mutuelle importe de plus en plus. D’autre part, le monde extérieur se complexifie lui aussi. Les règles en matière de transparence, par exemple, se multiplient et l’éthique constitue également une préoccupation majeure. Autre tendance : le recours à l’optimisation et à l’automatisation des processus. Un phénomène dont vous pouvez récolter les fruits !

Défis

L’élargissement de la profession entraîne un grand nombre de nouveaux défis. En tant que contrôleur, vous devez par exemple faire preuve d’une plus grande perspicacité quant aux relations entre la stratégie, l’exécution, les ressources et les performances, en plus des résultats financiers. Vous devez aussi garder un œil sur le marché et tirer la sonnette d’alarme à temps lorsque des facteurs externes influencent les collaborateurs, les opérations et les valeurs fondamentales de l’entreprise.

Le traitement de big data constitue un défi supplémentaire. L’analyse, avec ou sans l’aide d’algorithmes, apportera une réelle valeur ajoutée à votre organisation. Mais n’oubliez pas que le traitement correct de ces données fait également partie de la description de fonction. Enfin, on attendra d’un contrôleur qu’il joue un rôle plus global et de liaison. On s’attend de plus en plus à ce que vous communiquiez avec les différents départements pour aider la direction à prendre ses décisions.

Cela signifie que votre fonction de contrôleur vous amènera à remplir de nombreux rôles : transmetteur de connaissances, conseiller, analyste, rapporteur, gestionnaire de l’information, optimiseur de processus, directeur et contrôleur. Vous ne pouvez pas le faire seul(e), bien sûr.

Préparer l’avenir

Tout cela nécessite une équipe dans laquelle tous les rôles sont remplis, avec un développement constant des compétences liées. Le rôle de contrôleur n’est donc plus rempli par une seule personne, mais devient un travail d’équipe. Comment mener cela à bien ?

  1. Développez les talents. C’est le seul moyen de réunir une équipe équilibrée. En général, une personne peut (continuer à) développer un maximum de dix compétences.
  2. Tirez parti de l’expertise de chacun. Répartissez les tâches sur la base des connaissances et des compétences. De cette façon, vous regrouperez les connaissances et laisserez de la place pour la créativité et le développement.
  3. Éliminez autant que possible les tâches routinières par le biais de l’automatisation, la numérisation, la robotisation, la blockchain…
  4. Maîtrisez les données. Vous devez être en mesure d’identifier les données nécessaires pour signaler à temps et fournir une aide à la prise de décisions. Pour cela, vous devez disposer des connaissances requises en matière de stratégie des données, de gestion des données et de science des données.
  5. Osez voir plus loin. Cherchez à développer une vision intégrée des opérations commerciales avec d’autres départements.

Sources : financieel-management.nl, cmweb.nl

Envie d’en savoir plus ?

Vous souhaitez vous préparer pour l’avenir ? Commencez à développer vos compétences de contrôleur dès aujourd’hui, grâce à la formation Contrôle de gestion de A à Z.

Auteur

Formations d'été

Retournez au travail avec plein de nouvelles connaissances professionnelles (et des AirPods*) grâce à une de nos nombreuses formations d'été. Réservez vite votre formation!

Lire aussi

Nieuws per domein

Les plus lus

Let's connect