Anatomie de l’analyste fonctionnel

by Elke De Wit

Si vous voulez développer un logiciel réussi, un bon functional analyst – ou analyste fonctionnel – est indispensable. Mais qu’est-ce qui rend son rôle si important ? Que fait exactement un analyste fonctionnel ? Quelles sont ses responsabilités et que pouvez-vous en attendre ?

 

Lors du développement d’un logiciel, l’analyste fonctionnel forme le lien entre deux parties prenantes majeures : les différents experts du domaine qui possèdent les connaissances et données nécessaires d’une part, et l’équipe qui travaille à une solution concrète en développant un nouveau logiciel de résolution de problèmes d’autre part.

 

Qu’est-ce qu’un analyste fonctionnel ?

L’analyste fonctionnel (ou AF) traduit les informations des experts du domaine en informations utiles pour l’équipe de développement. Cela signifie que l’AF cartographie le mieux possible le but ultime du projet. L’AF se pose des questions telles que ‘Qu’entendez-vous par là ?’ ou ‘Comment cela s’inscrit-il dans le cadre de ce dont nous avons parlé plus tôt ?’ En posant de telles questions, l’AF atteint son objectif aussi efficacement que possible et évite les malentendus entre les experts du domaine et l’équipe de développement. Il indique également clairement quels processus d’entreprise sont à l’origine de la demande et du projet. Ce point est souvent négligé, alors qu’il est d’une importance capitale pour le bon développement du logiciel. De plus, les FA sont responsables de l’identification et de la résolution d’exigences conflictuelles. Si l’expert n°1 veut aller dans un sens et l’expert n°2 dans l’autre, c’est à l’AF de clarifier d’où vient cette différence de vue et de déterminer comment la résoudre.

Une ‘requirements list’ ou liste d’exigences est établie tout au long du processus de développement du logiciel. Ce document est un contrat entre l’entreprise qui veut une solution et l’équipe de développement qui élabore une solution. Dans le cas le plus simple, il s’agit d’une liste de tous les aspects et caractéristiques de la solution au problème. Les documents doivent être compréhensibles tant pour les experts du domaine que pour l’équipe de développement. Le document est court mais détaillé, et rédigé en langage commercial aussi bien que technique. L’expert du domaine utilise le document pour confirmer que les exigences sont correctes et claires. L’équipe du logiciel a besoin du document pour savoir exactement ce qui doit être développé.

 

Quelles sont les compétences nécessaires ?

Outre ses connaissances techniques, l’analyste fonctionnel a également besoin de bonnes compétences communicationnelles et relationnelles. Celles-ci sont très importantes pour entretenir des relations de travail avec toutes les autres parties.

L’analyste fonctionnel ne doit pas avoir plus de connaissances techniques que les autres membres de l’équipe de développement de logiciels, mais être mieux à même de gérer les textes de base, les feuilles de calcul et l’utilisation des outils de bureautique.

 

Envie d’en savoir plus ?

Des logiciels et applications qui fonctionnent correctement sont indispensables dans votre entreprise ? Vous voulez aussi être certain que les nouvelles applications logicielles incluent les bonnes fonctionnalités ? Inscrivez-vous à la formation Analyse fonctionnelle. Le programme couvre différents aspects et fait de vous un pro en quatre journées.

 

Source : Developer.com

Également intéressant pour vous