Les 5 tâches principales du Product Owner

by Elke De Wit
Les 5 tâches principales du Product Owner

Un projet Scrum implique trois fonctions clés : le Scrum Master, le Product Owner et l’équipe de développement. Le Product Owner joue le rôle le plus important dans ce contexte. Il est en effet responsable de l’optimisation de la valeur du travail presté. Comment ? Nous résumons ci-après ces cinq tâches principales.

1. Responsable des intérêts du client

Le Product Owner peut être le client même, voire le donneur d’ordre. Quoi qu’il en soit, les intérêts du client doivent être valablement représentés. Il collabore dès lors avec plusieurs parties prenantes et les informe régulièrement des évolutions. Il sonde ainsi la valeur du produit et peut piloter l’équipe de développement.

2. Collaboration de l’équipe de développement et du Scrum Master

La collaboration est cruciale, dans la mesure où le Product Owner décide ce qui doit être réalisé, mais ne se préoccupe pas du comment. Il laisse ce soin à l’équipe de développement auto-organisatrice. Il peut être décevant de ne pas participer au développement, surtout s’il a été chef de projet auparavant. Cela implique que l’équipe de développement et le Scrum Master doivent accepter que ce soit le Product Owner qui ait le dernier mot, avec pour avantage que les choix reposent sur une seule personne. Une manière de se focaliser davantage et d’éviter les discussions sans fin.

3. Gestion du product backlog

Le Product Owner conserve une vue d’ensemble sur le backlog. Les éléments qui offrent la plus grande valeur au produit ont priorité, et ainsi de suite. Cela va de paire avec une description claire des souhaits, de sorte que l’équipe de développement les comprenne et puisse se mettre au travail le plus rapidement et efficacement possible.

4. Monitoring de l’avancement

Le Product Owner consacre beaucoup de temps à donner du feed-back. La review meeting à la fin du sprint est donc primordiale pour évoquer la progression. La Scrum Team décide de ce dont traitera la review meeting. Le Product Owner invite ensuite les parties prenantes, de sortes qu’elles puissent également donner leur avis. Le feed-back ainsi recueilli permet d’envisager d’ores et déjà des améliorations éventuelles ou de nouvelles idées.

5. Création de la vision du produit final

Le suivi de toutes les nouveautés du secteur constitue une tâche importante. Ces observations et analyses lui permettent d’élaborer une vision du produit final. Le Product Owner doit donc être informé, afin de prendre en compte tous les intérêts différents. Durant le sprint planning, il appartient également au Product Owner de faire part de cette vision, ainsi que des perspectives clés, au reste de la Scrum Team.

Envie d’en savoir plus ?

Vous brûlez d’affiner vos compétences de Product Owner ou de collaborateur de scrum ? Vous aimeriez en savoir plus sur la meilleure approche d’un scrum pour un Product Owner ? Inscrivez-vous à la formation Certified Scrum Product Owner.

Également intéressant pour vous