L’impact du coronavirus sur les RH et le marché du travail

by NCOI Learning Team
L'impact du coronavirus sur les RH et le marché du travail

La crise du coronavirus s'est emparée de notre pays et de notre économie. Le confinement et l'influence sur le monde des entreprises ont provoqué des changements radicaux dans de nombreuses organisations. C'est pourquoi Hudson, un acteur majeur des services de ressources humaines, en a étudié les effets sur le marché du travail. Le résultat – et ce que cela signifie pour l'avenir des RH – est enrichissant. Il est clair que les RH ne cesseront de gagner en importance dans la stratégie des entreprises.

Moins de postes vacants, davantage de candidatures spontanées

Le coronavirus s’est clairement mis en travers du chemin. Les recrutements en cours ont été soit suspendus, soit complètement arrêtés. Les entreprises sont devenues plus réticentes et hésitent à procéder à des recrutements permanents. L'enquête montre que la moitié des personnes interrogées s'attendent à une nouvelle baisse du chiffre d'affaires au quatrième trimestre. Cependant, le marché du travail reste dynamique. Hudson reçoit jusqu'à 20 % de candidatures spontanées en plus, souvent à la suite de restructurations. Il est frappant de constater que pour certains profils spécifiques, la guerre des talents continue de prévaloir, notamment dans les domaines sales & marketing, leadership, IT et research & development. On sent que les gens prennent moins de risques et ne sont pas vite enclins à vouloir changer d'employeur.

Un besoin accru de flexibilité

Afin de compenser les réticences en matière de recrutement à titre permanent, un certain nombre d'entreprises optent pour des solutions flexibles. La numérisation s’accélère, ce qui fait que les organisations ont besoin de nouvelles expertises. Afin de pouvoir réagir rapidement, on fait davantage appel à l’intérim management. La demande de soutien temporaire a donc fortement augmenté.

Le gouvernement et les institutions publiques deviennent plus populaires

Contrairement au secteur privé, le secteur public continue de recruter et le nombre de candidats est même en augmentation pour ces fonctions. En effet, les candidats sont d'avis que le gouvernement et les institutions publiques offrent une plus grande sécurité d'emploi. D'autre part, l'image du secteur public s'est également améliorée. Il y a davantage de dynamisme qu'auparavant, et la formation et le coaching sont également éminemment présents.

Culture d'entreprise et télétravail

Les formes classiques de travail sont menacées. Le télétravail sera de plus en plus fréquent et c’est aux responsables des ressources humaines de relever ce défi. Conserver des collaborateurs forts est en effet plus crucial que jamais. Cependant, cette nouvelle façon de travailler soulève également des questions. Comment construire et maintenir une culture d'entreprise ? Qu'en est-il de l'atmosphère de travail, et comment montrer votre appréciation ? Il faut y travailler activement. Assurer un bon équilibre entre la liberté du télétravail et une culture d'entreprise dans laquelle l'identification à l'organisation reste conservée.

Un regard neuf sur la rémunération et les coûts salariaux

En partie en raison des nouvelles circonstances, des questions se posent concernant une politique salariale adaptée. Les organisations portent un regard critique sur leur politique de rémunération. Une composante variable, liée aux résultats, est davantage mise en avant. Les plans cafétéria, par exemple, ne sont pas nouveaux, mais l'intérêt pour une rémunération flexible ne cesse d’augmenter. Les entreprises y voient un atout pour attirer et retenir des collaborateurs. En effet, ils ont plus de choix dans leur package salarial. Les soins de santé, l’industrie pharmaceutique et l’IT, notamment, ressentiront la pression d’offrir un package salarial compétitif et plus élevé.

Numérisation en tête

La numérisation du payroll et des processus administratifs existait depuis un certain temps déjà au sein des RH, mais ici également, le virus accélère la transformation. De nombreux autres domaines des ressources humaines passent au numérique. Le télétravail en fait certainement partie, mais les sites web de recrutement interactifs, les évaluations numériques et même l'intelligence artificielle sont aussi de plus en plus fréquemment utilisés. L'IA peut par exemple déjà être utilisée pour l'analyse de données, le benchmarking et le matching. Intéressant pour l'avenir des RH !

Source : peoplesphere.be

Envie d’en savoir plus ?

Vous désirez apprendre les principes des RH afin de mieux pouvoir les intégrer dans la stratégie de l'entreprise ? Vous êtes au contraire expérimenté(e) dans le domaine et souhaitez vous tenir au courant des derniers développements ? Vous trouverez très certainement ce que vous cherchez parmi les formations La GRH : formation de base, HR Business Partner : Master Class et L’administration des salaires et du personnel de A à Z.

Également intéressant pour vous