Les 5 visages des RH

by Audrey Van den Bempt

Les entreprises qui souhaitent être prêtes pour l’avenir, accordent de l’attention aux besoins et aux nécessités de leurs employés. Par conséquent, le rôle des RH est plus important que jamais. La pression a tendance à augmenter sur le département RH qui doit réaliser un maximum avec un budget minimum, attirer les bonnes personnes et les garder, adopter de nouvelles pratiques et technologies et rester productif… Comment le département RH peut-il parvenir à relever tous ces défis? Pour un département des RH solide, il faut veiller à y intégrer les 5 fonctions suivantes:

 

1. Employee Engagement Manager

Comment les collaborateurs se portent-ils au sein de l’entreprise? Leurs performances sont-elles suffisantes et se sentent-ils à leur place? L’époque des évaluations semestrielles ou annuelles est révolue. Pour suivre et comprendre ses collaborateurs, il est préférable de créer un lien avec eux grâce à des entretiens courts mais récurrents.

L’Employee Engagement Manager a pour rôle de rassembler les employés et les managers. Le logiciel d’employee management lui est utile et lui permet de fournir régulièrement, rapidement et de manière précise   un aperçu du bien-être au travail sur base de courtes enquêtes.

 

2. Learning Director

Tout change continuellement: la technologie, les méthodes de travail, la concurrence, les besoins des clients… Les formations et les entrainements sont indispensables. Un bon Learning Director est donc tout aussi nécessaire. Pas seulement pour planifier des formations mais aussi pour identifier de nouveaux besoins et pour adapter l’offre des formations en restant particulièrement attentif aux formations intéressantes qui motivent et inspirent.

 

3. Diversity Officer

Si l’on souhaite constituer une équipe efficace, il faut oser réunir des profils diversifiés. Le rassemblement de profils complémentaires permet d’obtenir les meilleurs résultats. Le Diversity Officer veille à ce que l’on engage des talents avec des parcours différents tant au niveau du sexe et de l’origine qu’au niveau des connaissances et des compétences.

Faire collaborer aisément une équipe aux profils éclectiques peut relever du défi. Le Diversity Officer travaille dès lors étroitement avec le Learning Director afin de se concentrer sur les besoins supplémentaires en formations tant sur plan technique qu’au niveau des compétences communicationnelles entre collègues.

 

4. Talent Manager

Le Talent Manager est le chasseur de l’entreprise à la recherche de nouveaux talents. Il se tient informé sur le monde extérieur grâce à une relation étroite avec les agences de recrutement et une implication en dehors de l’entreprise. Quelle est l’évolution des attentes salariales? Quelles compétences pourraient s’avérer utiles à l’avenir? Quelles sont les attentes d’un employé vis-à-vis de son employeur? Ceci permet non seulement de repérer des talents mais offre aussi à l’entreprise un bon nombre d’outils pour fidéliser les employés.

 

5. Mindset Coach

Une équipe surmenée est une équipe malheureuse. Le Mindset Coach aide les employés à établir une routine qui leur apporte le calme et l’espace nécessaire pour bien effectuer leur travail et pour se sentir épanouis dans l’exercice de leurs fonctions. Il ne s’agit pas seulement d’informer les employés sur la nécessité d’une alimentation saine et d’une activité physique suffisante. Le Mindset Coach établit des plans pour un meilleur équilibre entre le travail et la vie privée, travaille autour de la gestion du stress et crée un dialogue entre les collaborateurs et les managers sur le bien-être psychique. Il collabore étroitement avec l’Employee Engagement Manager pour identifier les besoins et réagir rapidement.

 

Envie d’en savoir plus?

Kluwer Formations organise des programmes de formation dans lesquels ces 5 nouveaux rôles sont discutés :

 

Source: greatpeopleinside.com

Également intéressant pour vous