La prévention du stress en tant qu’élément de la culture d’entreprise

La prévention du stress en tant qu’élément de la culture d'entreprise
1 Belge sur 4 souffre de stress pathogène. La prévention du stress au travail est donc vraiment indispensable pour éviter des conséquences telles que le burn-out. Découvrez ce que vous pouvez faire pour améliorer le bonheur au travail.

Avant la pandémie de coronavirus, 1,5 personne sur 10 souffrait de stress pathogène. Aujourd'hui, ce chiffre est de 1 sur 4, ce qui représente une augmentation considérable. Sur le lieu de travail, cela se traduit par des absences de longue durée, ce qui entraîne des coûts élevés pour l'employeur. Le message est donc clair : mieux vaut prévenir que guérir !

Le stress est un problème croissant

Dans notre société moderne, la barre est placée très haut. Tout doit être meilleur, plus rapide et plus efficace, et nos agendas sont remplis d'activités sociales. Le stress au travail entraîne fatigue et tension, alors que des travailleurs heureux sont plus productifs et obtiennent de meilleurs résultats. Raison suffisante pour remédier à ce problème ! Première étape : déterminer combien de travailleurs sont stressés.

La prévention du stress en tant qu’élément de la culture d'entreprise

Afin d’éviter le stress, la collaboration de l'ensemble de l'organisation est nécessaire. La prévention fait vraiment partie de la culture d'entreprise. Discerner et reconnaître les problèmes est important. L'absentéisme peut être évité en détectant les signaux à un stade précoce et en engageant le dialogue. Fatigue, cynisme, difficulté à faire face au changement, symptômes physiques… constituent autant de signaux d'alarme. Un pas dans la bonne direction consiste à en parler de manière ouverte et honnête.

Reconnaître et prévenir le stress

D’une manière générale, les personnes peu sûres d'elles, peu assertives ou perfectionnistes courent un plus grand risque de burn-out. Si les travailleurs ne s'accordent pas un moment de repos, même à la maison, les choses tournent mal. De plus, des circonstances personnelles telles qu’une expérience traumatisante ou la perte d'un être cher peuvent également jouer un rôle. Cependant, une charge de travail excessive et une mauvaise ambiance de travail sont les principaux coupables. En tant que manager, veillez donc à être ouvert et accessible.

Détente au travail

Mettre le travail de côté pendant un certain temps est essentiel afin de pouvoir se détendre. En effet, le cerveau a besoin de ce repos pour fonctionner correctement. Sans ce répit, on s’expose à des nuits blanches et au stress. Il est également nécessaire de prévoir un espace de détente pendant les heures de travail. Le bonheur au travail s'en trouve accru, avec une meilleure productivité à la clé. Pensez par exemple au baby-foot ou au ping-pong. Les collègues collaboreront mieux et seront plus créatifs, et leur sens des responsabilités augmentera également. Bref, une situation gagnant-gagnant, car le risque qu'un travailleur souffre de burn-out s’en trouve considérablement réduit.

Une expérience professionnelle positive

Vous pouvez prévenir le stress négatif en créant une situation de travail positive pour chaque travailleur. Si tout le monde est satisfait, enthousiaste, productif et énergique, vous êtes sur la bonne voie ! Il est important qu'un travailleur tire de la satisfaction de son travail. Une personne passionnée par son travail est plus encline à aider d'autres collègues. En tant que manager, vous pouvez montrer l'exemple en adoptant un comportement positif, par exemple en faisant des compliments et en offrant une aide ou une oreille attentive. Le fait de célébrer ensemble les bons résultats a également une influence positive. Un deuxième aspect est la pensée optimiste, dont relèvent également l'expression de la gratitude et le pardon des erreurs. La motivation est le dernier facteur important : encouragez vos travailleurs à se fixer des objectifs et soyez un bon coach.

Le rôle des managers

Une fois que vous avez trouvé les bonnes personnes, qui correspondent aux tâches et à la culture de l'entreprise, il est essentiel de les retenir et de leur permettre de se développer. Garder une équipe sans stress est un élément important de cette démarche. Lorsque des objectifs sont fixés, les travailleurs les plus assidus sont prêts à tout pour obtenir de bons résultats. Comme ils sont sensibles au stress, vous devez donc en tant que manager agir aussi bien au niveau individuel qu’à celui de l'équipe. Pensez par exemple au feed-back positif, à la critique constructive et à l'appréciation. Un petit compliment est toujours très apprécié !

Espace pour le développement personnel

Afin d’éviter que le travail ne devienne une corvée quotidienne, il est bon d'offrir des possibilités de développement personnel. Un défi suffisant et la perspective d'opportunités de développement sont deux facteurs importants. La possibilité d'acquérir de nouvelles compétences constitue également un bon facteur de motivation. Vous devez être bien conscient du fait qu'une équipe est composée d'individus, tous uniques et chacun avec son propre parcours. Veillez donc à ce que les tâches soient assignées à la bonne personne. Si un travailleur peut utiliser ses points forts, il est non seulement plus heureux, mais aussi beaucoup plus efficace. Tenez compte des rêves, des souhaits et des ambitions, car le bonheur au travail donne des ailes !

Sources : ruudmeulenberg.nl, vrt.be

Envie d’en savoir plus ?

Vous désirez prévenir le burn-out et augmenter la satisfaction au travail ? Au cours de la formation Certified Human Capital Management, vous apprendrez à élaborer et mettre en œuvre une politique de bien-être. Notre page Well @ Work est également une grande source d'inspiration.

NCOI Learning Team

Auteur

NCOI Learning : une équipe d’experts qui apporte aux entreprises et aux professionnels de l’inspiration en apprentissage et développement.

Lire aussi

Nieuws per domein

Les plus lus

Let's connect