Comment visualiser vos données pour une efficacité optimale ? Voici 5 méthodes.

by Gude Verhaert
Comment visualiser vos données pour une efficacité optimale ? Voici 5 méthodes.

D’utile, la visualisation des données est rapidement devenue indispensable. En un instant, elle clarifie vos projets et chiffres pour vos collègues, clients et votre supérieur. Elle vous aide à découvrir des récurrences et des tendances que vous n’auriez jamais pu tirer de vos données par vous-même.

Au vu de la profusion de données à notre disposition aujourd’hui, il est indispensable de les filtrer pour y voir plus clair. Non seulement les statistiques, mais aussi des informations plus complexes comme des flux de travail en production ou les déplacements d’un consommateur dans un supermarché deviennent beaucoup plus compréhensibles lorsqu’on peut les visualiser.

Pour une visualisation réussie

Pour que cette représentation visuelle porte ses fruits, posez-vous ces 2 questions simples :

  • Quelles informations ai-je envie de présenter ?
  1. Information conceptuelle : l’accent est mis sur les idées. L’objectif peut être d’enseigner ou de simplifier quelque chose.
    Par ex. : Voici notre organigramme.
  2. Information axée sur les données : l’accent est mis sur les statistiques. Le but est d’informer ou d’expliquer.
    Par ex. : Voici notre bénéfice des 2 dernières années.
  • Quel est mon objectif ?
    Est-ce que je veux partager quelque chose ou découvrir quelque chose ?
    Par ex. : Voici notre bénéfice des 2 dernières années.[A1]
    Par ex. : Pourquoi les ventes ont-elles reculé au dernier semestre ?

En répondant à ces questions, vous pourrez prévoir les sources et outils dont vous aurez besoin et réfléchir au type de visualisation qui servira votre objectif. D’un diagramme à barres à un simple croquis rapide sur un tableau blanc, il existe une foule de possibilités pour vous aider.

Vérifier une hypothèse

Imaginez qu’un manager souhaite comprendre pourquoi les ventes ont reculé au dernier semestre. Quel est votre objectif dans ce cas ? Si vous soupçonnez que cette baisse pourrait être due à la saisonnalité de votre produit, vous orienterez vos recherches dans cette direction (découvrir). Ensuite, placer les chiffres dans un graphique intelligent vous permettra de confirmer ou d’infirmer votre soupçon, et de montrer concrètement ce qu’il s’est passé au niveau des ventes (partager). Vous allez donc tester votre hypothèse.

Repérer des récurrences

Si vous n’avez aucune idée de la raison pour laquelle les ventes ont diminué, vous pouvez examiner différentes choses en fouillant dans vos chiffres et en cherchant des schémas, des tendances ou des anomalies. La baisse est-elle liée à une région en particulier, ou à un vendeur ? La météo joue-t-elle un rôle ? Comment les clients interagissent-ils avec nous ? Adopter un regard différent sur vos données (à la façon d’un brainstorming) peut vous apporter des idées innovantes. Le travail de recherche est tout à fait adapté à cela.

4 types d’information de la communication visuelle

Comment communiquer visuellement pour que tout soit clair ? Les 2 questions ci-dessus vous aident à distinguer les 4 types de visualisation : illustrer des idées, générer des idées, découvrir des informations et visualiser des données au quotidien.

Envie d’en savoir plus ?

Apprendrez à faire passer un message plus clair grâce à l’utilisation d’images dans la formation ‘Visual storytelling : votre message en images‘.

Également intéressant pour vous